Tag Archives: 2001

2
juil

Verticale du Chateau Gombaude Guillot Par Geoffroy Gamba

Situé sur les grands terroirs du plateau de Pomerol, face à l’église du village. Le Château Gombaude-Guillot propriété de 8ha, possede de belles parcelles tels que Clinet, La Gombaude, Guillot, Les Grands Vignes, Clos Plince. Depuis 1992, les vignes sont cultivées suivant le cahier des charges Agriculture Biologique (AB certifié par Ecocert depuis 1997). L’encépagement est majoritairement en merlot, on trouve également du Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon et Malbec. L’âge moyen des vignes est de 40 ans mais on peut retrouver des pieds centenaires dans le Clos Plince. Vendanges manuelles, trie à la vigne puis au chai, vinification en levure indigène, soufre minimum et élevage en barrique de chêne de l’Allier, 50% de fût neuf, cela varie suivant le millésime, pas de filtration. Pour le sol, graves glaciaires sur argiles pour Gombaude et sable sur argile pour Clos Plince qui en fait un terroir précoce.

1
déc

Event 19 : Degustation Sauternes, Barsac et pirates

 

Noel approchant ce lundi fut l’occasion de faire une dégustation tournée sous le signe du sucre et plus spécialement du coté de Sauternes et Barsac pour faire découvrir l’or liquide que l’on peut retrouver dans certains vieux liquoreux. Je tiens à remercier mon père pour sa généreuse donation dont une en particulier ! Nous étions 9 pour partager ce moment fort agréable et plein de bonne humeur !

5
oct

Event 16 : Verticale Sociando Malet

Nous revoilà réunis ce lundi soir pour une verticale Sociando Malet 2006 – 2001. Merci à mon papa de nous avoir fourni ces bouteilles et je pense qu’il attend avec impatience les comptes rendus de dégust.

Le plus gros problème pour cette dégustation a été l’ouverture des bouteilles, en effet ce sont tous des Bordeaux jeunes et il leur faut du temps pour s’exprimer,  j’ai donc monopolisé toutes les carafes à ma disposition pour une décantation de minimum 2h30 pour chaque vin, les bouteilles étant remises ensuite à température cave.

Merci aux membres de la tulipe qui sont venus m’aider pour les préparatifs. Place à la dégustation et à la bonne humeur !

2
juin

Event 9 : Dégustation Bourgogne blanc

Cela fait longtemps que j’apprends à connaitre les vins blancs bourguignons. Venant du sud je suis en général toujours bluffé par la capacité de ces vins à vieillir, par leur puissance, leur élégance. Bref en général tout ce qu’on attend d’un grand vin blanc. Pour un novice, il est très facile de se perdre dans toutes ces appellations villages , premiers crus et grands crus.

29
mar

Event 6 : Dégustation Chateauneuf du Pape

Pour cette dégustation, nous nous aventurons sur une des appellations les plus connues de la vallée du Rhône. Une des plus anciennes aussi, fief du grenache. Je tiens tout d’abord à remercier mon père pour les bouteilles qu’il nous a fourni sans lesquelles nous n’aurions pas pu organiser cette dégustation vu les prix pratiqués sur cette appellation.

Nous avons organisé cette dégustation autour de matchs, comparaison de 2 domaines sur le millésime 2001 et comparaison de deux millésimes de chez Pierre Usseglio.

La sélection comprend 5 bouteilles:

  • Domaine Raymond Usseglio , Chateauneuf du pape 2001
  • Le Clos mont Olivet, Chateauneuf du pape 2001
  • Domaine Pierre Usseglio, Chateauneuf du pape 2002
  • Domaine Pierre Usseglio, Chateauneuf du pape 1999
  • Domaine de Pegau, cuvée Laurence 2006

Les bouteilles ont été ouvertes et carafées une heure et demi avant la dégustation.

Premier vin : Domaine R. Usseglio , Chateauneuf du pape 2001

La robe est vieux rouge, relativement claire.

Le nez est intense, sur le cassis, le pruneau, l’olive, un petit côté épice. Ça sent le cuit, le nez est légèrement sur-extrait et compoté.

La bouche, montre une acidité importante, sur la fraise, la groseille, les épices, c’est rond et le vin fait preuve d’une longueur correcte.

Avis: C’est un vin un peu tout terrain, relativement civilisé comparé aux canons de l’appellation, ce qui nous dérange un peu car le fin manque un peu de profondeur et de complexité. C’est bon mais on pouvait mieux faire sur ce millésime.

Note : 13.5/20 ( 25E aux Caves Cairels )

Deuxieme vin: Clos Mont Olivet, Chateauneuf du pape 2001

A l’ouverture le nez est réduit et légèrement sur le liège, ca sent un peu le bouchon. Au bout de 2h de carafe, le bouchon est omniprésent.

C’est dommage nous attendions beaucoup de cette bouteille. Peut être aurons nous l’occasion de la regouter un de ces jours.

Note: Non noté, à revoir sur une autre bouteille.

Troisieme vin: Domaine Pierre Usseglio, Chateauneuf du pape 2002

La robe est rouge évolué, sur le tuilé, légèrement orangée, translucide, très peu intense.

Le nez est magnifique de complexité, sur le champignon, la truffe, la réglisse, une pointe d’animale. Le tout très élégant avec de belles petites touches de fruits rouges.

La bouche est ample, sur le fruit rouge, la réglisse, une finale légèrement poivrée et complexe.

Avis: C’est très très bon, on est réellement surpris du niveau de ce Chateauneuf sur un millésime difficile. Belle évolution, belle complexité, une des stars si ce n’est la star de la soirée.

Note: 16.5/20 ( 24e, les Caves Cairels )

Quatrième vin: Domaine Pierre Usseglio, Chateauneuf du Pape 1999

La robe est trouble, opaque , pas très élégante, mais peu de trace d’évolution.

Le nez est relativement serré, sur le fumé, l’animal, le réglisse, la truffe et les épices. Proche du  2002 mais en plus puissant et agressif dans le verre.

La bouche a une matière importante presque dérangeante, ample, puissante,légèrement astringente, sur des fruits très noirs légèrement cuits. Petite touche de champignon type cèpe.  Légère finale épicée et poivrée.

Avis: Vin hyper puissant, rude, violent. Le Chateauneuf prévu pour accompagner un gibier. Mais peut être manquant un poil de finesse. C’est noble, mais gaillard.

Note: 16/20 ( 24E, les Caves Cairels )


Cinquieme vin: Domaine de Pegau, Cuvée Laurence 2006

La robe est violacée/rouge sans trace d’évolution, bonne limpidité mais très sombre.

Le nez est sur le fruit rouge noir et le menthol. Celui ci reste très frais. Légère touche de zan. C’est fin, très fruité mais laissant entrevoir une certaine complexité.

La bouche est sur le fruit très mur, légèrement croquant et gourmand. Sur le cassis, la mûre , une pointe de cerise. La bouche est droite comme un i , puissante élégante.

Avis: Beau Chateauneuf , jeune, plein de promesses et de fruits. Nécessitant quelques années de garde pour être surement très grand et puissant.

Note: 16.5/20

Comme d’habitude on en a profité pour bien manger avec ces très bons vins. Sur le plat nous avons mangé un rôti de bœuf sauce réduite fond de veau finement cacaoté et gratin dauphinois puis une trilogie de desserts, tarte aux fraises et crème Amandine/Praliné ; Tarte chocolat et sorbet citron.

Nous espérons que vous aimez nous suivre et nous lire n’hésitez pas à apporter vos suggestions, vos remarques, vos commentaires et suggestions de dégustation nous y répondrons avec plaisir.

See you soon

La tulipe

© Copyright 2010-2013 La Tulipe Club. All rights reserved. Created by Dream-Theme — premium wordpress themes. Proudly powered by WordPress.